Village de Montaud

Village de Montaud

La commune est dominée par les ruines du Château de Montlaur, édifié au XIe siècle sur une position stratégique et démantelé en 1622 lors d'un siège mené par le Duc de Rohan à la tête d'une armée protestante. Montaud est un village né de ce démantèlement.

Château de Montlaur (pour plus d'infos précises, consulter la rubrique Chateau)

L’origine du château, berceau de cette ancienne maison, se perd dans la nuit des temps. Il appartenait déjà aux seigneurs de ce nom quand l’année 1095, Pons et Bernard de Montlaur se croisèrent avec Raymond Comte de Toulouse pour délivrer les lieux saint en conséquence du concile de Clermont. Il fut transmis de père en fils depuis lors jusqu’à Hector de Montlaur commandant pour le Roi en 1424 la garde de Montpellier, dont le fils Antoine sans héritier mâle, transmit tous ses biens à son cousin Jean III de Montlaur Baron de Murles (Arrêt du parlement de Toulouse en date du 28 janvier 1494).

En 1592 le château et la baronnie appartenaient a Marthe de Montlaur. Elle les cède a son proche parent Jean de Bousquet-Verlhac, de cette maison du Quescy ayant donné un cardinal au XIIIe siècle, qui venait d’épouser en 1590 une petite fille de Jean V de Montlaur. Pour sa descendance le fief sera érigé en marquisat en vertu de lettres patentes données par Louis XIV à Saint Germain en Laye le 25 Décembre 1679, enregistré en 1680.

En 1748 Jacques-Josèphe-Toussaint-Hercule IIème marquis de Montlaur meurt sans enfants laissant son héritage à sa petite nièce, fille de Étienne de Montlaur et de Marie de FAUR, mariée en 1740 à Henri-Josephe-Engène de Villardi, comte de Quinson, de cette maison originaire du Milanais, possessionné en Provence avant 1350 qui rend hommage cette même année 1748, comme IIIème Marquis de Montlaur. Son fils Gabriel-Josèphe-Raymond, Baron des états de Languedoc en 1784 fera substitué son nom et armes à celles de Montlaur et Louis XVI ré-érigera pour lui en marquisat par lettres patentes données à Versailles en 1782, enregistrées en 1787.

Depuis cette époque le Château n’a pas cessé d’appartenir a la même famille.

Sources : Encyclopédie en ligne WikiPédia


Back to top